Anoula Sifonios

Anoula Sifonios a découvert les cultures indiennes et persanes pendant l’enfance. 
Elle part pour l’Inde en 1993 et passe un baccalauréat au Lycée Français de Pondichéry. 
Dès lors elle ne cessera plus de voyager et séjourner en Inde. 
Pour pouvoir lire les textes zoroastriens et indiens dans leur langue originale elle étudie
à l’Université Libre de Bruxelles et passe une licence en histoire et philologie orientale
 (1996-2000). 
Elle s’y passionne pour le sanskrit et la philosophie indienne, notamment l’advaita. 
La méditation vipassana marque un tournant en lui montrant l’importance du corps, 
carrefour entre le ciel et la terre. 
Le yoga apparaît à ce moment-là comme le trait d’union entre les divers pôles
de sa vie : relation au monde, philosophie, travail du corps, du souffle et du mental.

Elle s’est formée à l’enseignement du Yoga à l’EFEY de Lausanne (2004-2008) auprès de Malek Daouk 
et Geneviève Gillet, dans la tradition de TKV Desikachar, puis en Nidra-yoga de la tradition shivaïte avec André Riehl. 
Diplômée Yoga Suisse et orientaliste, Anoula Sifonios enseigne le sanscrit et l’histoire des religions asiatiques dans
différentes institutions. Outre le yoga postural, elle intervient dans les formations d’enseignants de yoga dans
plusieurs écoles en Suisse romande et en France, pour le domaine de la philosophie indienne. 
C’est par une approche vivante, basée sur l’échange et la connaissance de soi, qu’elle essaie de transmettre cette
tradition millénaire. 
Elle a coréalisé le film “Prisonnier de combien de vies” avec Johan Vermeylen et Julien Cuendet.

 Anoula Sifonios a dirigé l’école genevoise Yoga7 avant d’ouvrir son propre cursus de formation. 
Elle guide des retraites et des sâdhana; offre des satsangs et des entretiens existentiels.